Borne de Recharge Flotte

Bornes de recharge pour flotte de véhicules électrique : conseils et devis

Envisager le verdissement d’une flotte professionnelle implique de réfléchir à d’autres éléments tels que la recharge. L’entreprise doit effectivement mettre en place des systèmes adaptés pour permettre aux collaborateurs et aux véhicules de rester constamment opérationnels. Le choix de la solution dépend des contraintes de chaque activité et de la rotation des véhicules.

La flotte verte : bientôt une obligation

Le verdissement des flottes automobiles est en phase de devenir la nouvelle norme. La promulgation de la loi d’Orientation des Mobilités (LOM) a engendré de profondes mutations dans la politique de mobilités. Le transport étant le secteur le plus polluant en France, de nouvelles mesures ont été adoptées pour réduire de façon drastique le rejet des émissions de pollution. Une d’entre elles consiste à verdir les flottes d’entreprises qui comptent plus de 100 véhicules avec un PTAC de 3,5 tonnes et qui disposent de plus de 50 employés. Pour ces sociétés, la règlementation leur impose d’acquérir une part minimale de véhicules à faible émission dans le cadre du renouvellement du parc. Le quota est de 10% pour 2022, 20% pour 2024, 35% pour 2027 et 50% pour 2030. Le projet de loi Climat et résilience envisage même d’augmenter ces pourcentages à 40% pour 2027 et 70% pour 2030. Toutefois, cette mesure n’a pas encore été définitivement votée au sénat.

Choisir la borne de recharge adaptée

Les entreprises qui réfléchissent à une transition écologique ont accès à un éventail de modèles d’utilitaires. Les constructeurs ont développé une vaste gamme afin d’aider les professionnels à être en phase avec les nouvelles règlementations. Si le choix des véhicules ne pose pas problème, la question de la recharge peut, en revanche, entraîner certaines préoccupations.

Pour que la flotte reste opérationnelle et dans l’optique de maintenir la productivité de l’entreprise, il est impératif de disposer de solutions de recharge adaptées. En amont de l’installation, une évaluation des besoins s’impose. La société devra faire le point sur le nombre de voitures électriques à recharger, les moments de la journée au cours desquels s’effectueront les branchements, l’implantation en intérieur ou en extérieur des bornes et la vitesse de recharge recherchée.

La puissance des bornes représente un des principaux facteurs à prendre en considération. S’il s’agit de voitures de services ou de véhicules de fonction qui restent constamment garer sur le parking tout au long de la journée, il est inutile d’envisager une recharge rapide. Des bornes délivrant 7,4 kW seront amplement suffisantes pour gagner jusqu’à 50 km d’autonomie par heure. Après le travail, les collaborateurs repartiront avec un « plein ».

Par contre, s’il est question de véhicules ayant besoin de faire des rotations régulières telles que les taxis, les VTC, les navettes ou pour les livraisons, des bornes rapides, voire ultra-rapides, sont de rigueur. Si l’entreprise ne peut pas investir dans des modèles en courant continu de 50 kW, elle devra au minimum miser sur les Wallbox de 22 kW en courant alternatif qui fournissent 150 km/h.

Les fonctionnalités indispensables à une borne de recharge

Les fonctionnalités avancées équipant l’infrastructure ne sont pas à négliger. Les bornes doivent absolument être munies d’un lecteur de badge RFID si elles sont destinées à l’usage exclusif des salariés. En revanche, si elles sont mises à disposition au public en libre-service, la fonction Plug & Play suffira.

Par ailleurs, il est recommandé de choisir un système de recharge intelligente. Le but est de permettre à l’entreprise de gérer l’énergie qu’elle souhaite allouer à la recharge des voitures, et ce, en prenant en considération les besoins électriques du bâtiment. Il existe de nombreuses bornes intelligentes parmi lesquelles figurent le Power Sharing ou le Dynamic Power Sharing.

Il est également crucial de mettre en place une solution de supervision efficace. Il s’agit d’un service de gestion et d’exploitation des bornes à distance. Cette prestation peut être confiée à un opérateur extérieur ou être prise en charge en interne par l’entreprise. Son objectif est de garantir la maintenance des infrastructures en mettant à jour régulièrement les logiciels et d’assurer la remontée des données et des informations relatives à la recharge. D’autres actions sont offertes par les services de supervision comme l’accès aux historiques de recharge, la géolocalisation des points de recharge sur site ou la mise en place des facturations.

Coût et devis d’installation des solutions de recharge

Le prix d’installation d’une borne de recharge relève du coût du matériel et des travaux de mise en place. Au niveau de l’équipement, les tarifs peuvent varier de 2500 à 50 000 euros. Ils dépendent de la puissance, des fonctionnalités, de la marque ainsi que des fonctions de restriction d’accès.

Quant au coût d’installation, il inclut la main-d’œuvre, le transport des matériels, les accessoires indispensables et éventuellement un permis de construire. Il faudra compter un prix minimal de 300 euros et maximal de 50 000 euros.

Afin d’avoir une idée plus claire de l’investissement relatif à l’implantation de solutions de recharge, il est conseillé de faire établir des devis par différents électriciens certifiés IRVE.