Conseils

Flotte auto Citroën : quels véhicules choisir ? Devis et conseils

Choisir une flotte automobile est une tâche particulièrement ardue pour les dirigeants d’entreprise. Entre le bannissement du diesel, le choix du moyen de financement, le coût du TCO, l’électrification du parc, les axes de réflexion se veulent multiples. Pour s’y retrouver, voici quelques pistes qui pourront aider les entreprises à sélectionner les meilleurs modèles Citroën destinés à constituer leur flotte.

Le transport de matériels

Dans les entreprises, la voiture est plus un outil de travail qu’un objet de plaisir. Il demeure alors crucial de faire correctement le point sur les besoins de la société au moment de choisir les modèles devant constituer la flotte. La sélection variera en fonction des métiers : menuisiers, plombiers, taxis, restaurateurs, auto-école, etc.

Les professionnels qui sont amenés à transporter beaucoup de charges se tourneront vers les véhicules utilitaires qui ont été imaginés et conçus pour pouvoir acheminer une certaine quantité de marchandises en toute sécurité. Citroën dispose principalement de trois propositions à savoir le Berlingo Van, le Jumpy et le Jumper.

Le Berlingo Van est une légende sur le segment des fourgonnettes, s’étant écoulé à 1,7 million d’exemplaires depuis la sortie de la première génération en 1996. Taillé pour les professionnels, ce petit fourgon est commercialisé en deux longueurs de caisse de 4,40 m et 4,75 m. Il a l’avantage d’offrir le maximum de modularité en ayant la possibilité de transporter des objets de 3,44 mètres de long grâce au système Moduwork. Avec la version cabine approfondie, les utilisateurs n’ont plus besoin de choisir entre le transport de matériels ou de personnes puisque le Berlingo peut accueillir jusqu’à 5 personnes tout en offrant un espace de chargement suffisant pour la marchandise.

Les professionnels du bâtiment, les livreurs et autres artisans ayant besoin d’un utilitaire polyvalent miseront sur le Citroën Jumpy. Le fourgon compact s’illustre pour ses performances musclées en proposant une masse remorquable de 2,5 tonnes, un volume de chargement de 6,6 m3 ainsi qu’une charge utile de 1400 kg. Il joue la carte de la modularité en pouvant transporter des objets jusqu’à 4 mètres grâce au Moduwork. Son avantage est qu’il est disponible dans des versions prêtes à partir à savoir Worker, Driver et Cityvan.

Le Citroën Jumper pour sa part est l’idéal pour les professionnels qui ont besoin du maximum d’espace pour transporter les marchandises. Offrant un volume de chargement maximal de 17 m3, le VUL affiche un PTAC de 4 tonnes ainsi qu’une charge utile de 1890 kg. Bien qu’il fasse partie de la catégorie des utilitaires, le Jumper déploie un niveau de confort équivalent à un VP grâce au programme Advanced Comfort.

Les petites distances en ville

Les professionnels amenés à parcourir de petites distances en ville privilégieront les voitures électriques. Ces véhicules zéro émission révèlent de nombreux attraits tels que les économies en carburant réalisées grâce à un coût d’énergie plus faible que le diesel ou l’essence. L’entreprise dévoile aussi une image éco-friendly avec l’absence d’émission de ses véhicules professionnels et les effets positifs que cela engendre sur la santé et l’environnement. Une auto électrique est aussi moins onéreuse à entretenir et donne droit à plusieurs aides comme le bonus écologique ou la prime à la conversion.

Chez Citroën, la nouvelle Ë-C4 électrique dans sa version Business reste préconisée pour un usage professionnel. Agrément de conduite, sièges Advanced Comfort, facilité d’usage des interfaces, absence de vibrations à bord, toutes les conditions sont réunies pour garantir le meilleur confort aux usagers. La berline électrique se dote d’une batterie de 50 kWh lui permettant de parcourir 357 km WLTP en une seule charge. Il se recharge aisément en 5h sur une Wallbox de 11 kW et en 7h30 sur une borne de 7,4 kW.

Les livreurs et autres sociétés de services de proximité facilitent leur organisation logistique en optant pour My Ami Cargo. La nano-car s’impose comme une alternative à la moto électrique en proposant une charge utile de 140 kg ainsi qu’un volume de chargement de 400 litres pour transporter les colis. Son autonomie atteint 75 km et il a l’avantage d’être facilement rechargeable depuis une simple prise domestique ou renforcée.

Quel véhicule pour les gros rouleurs ?

Les professionnels qui sont amenés à parcourir régulièrement les autoroutes de France pour enchaîner les rendez-vous auprès des clients miseront idéalement sur les berlines qui privilégient le confort et la sécurité.

La Citroën C4 reste une référence sur son segment en proposant une ergonomie de haute qualité avec ses sièges Advanced confort et ses suspensions Citroën avec butées hydrauliques progressives. À bord, il déploie de nombreuses technologies comme une tablette tactile de 10 pouces, Connect Assist, Connect Nav et la recharge sans fil pour smartphone. Plus de 20 aides à la conduite sont également disponibles pour favoriser une conduite intuitive. La C4 est commercialisée en plusieurs choix de motorisations et puissances : PureTech 100 ou 130 ch avec BVM6, PureTech 130 ou 155 ch avec EAT8, BlueHDi 110 ch BVM6 ou 130 ch EAT8.

Bien qu’il ne soit pas proprement parler issu de la gamme Citroën, mais plutôt du groupe, le DS5 reste aussi un excellent choix pour les commerciaux d’entreprises. Son design audacieux et original, sa nouvelle signature lumineuse DS Led Vision, ses matériaux authentiques et raffinés ainsi que son habitacle haut de gamme inspiré de l’aéronautique sont autant d’arguments en sa faveur. Le DS5 est disponible en version essence THP 165 avec EAT6 ou en versions diesel BlueHDi 120 BVM6 ou EAT6, BlueHDi 150 BVM6 ou BlueHDi 180 EAT6.

Quelle offre de financement ? Demander un devis.

En matière de financement de flotte professionnelle, il existe principalement deux solutions proposées aux entreprises à savoir le crédit-bail ou la Location Longue Durée (LLD). Avec le crédit-bail, la flotte est acquise en location, ce qui permet de préserver la trésorerie. En plus de récupérer la TVA et de déduire les charges, l’entreprise a accès au contrat de services Citroën. En LLD, le véhicule doit être restitué auprès du concessionnaire en fin de bail, contrairement au crédit-bail qui donne une possibilité de rachat. Un package de prestations accompagne la location comprenant l’assurance, l’entretien ou l’assistance. Pour connaître avec précision les tarifs applicables à un crédit-bail ou une LLD d’une flotte auto Citroën, demander un devis demeure la démarche prioritaire.