Flotte Auto

Devis Flotte Auto Entreprise : Gratuit et sans engagement !

Pour mener à bien ses activités, une entreprise a besoin de se constituer une flotte automobile. Or, il s’agit d’un investissement relativement conséquent. Avant de s’engager dans la démarche, les professionnels ont alors intérêt à solliciter un devis auprès des banques ou des loueurs pour déterminer la solution qui leur convient le mieux. Voici quelques conseils et astuces pour y voir plus clair.

Choisir le bon modèle de véhicules

Avant de se lancer dans une demande de devis auprès des banques ou des loueurs, l’entreprise doit d’abord faire le point sur les différents véhicules dont elle a besoin pour ses activités. Une flotte est généralement constituée de plusieurs catégories d’automobiles : les voitures de fonction, les voitures de services, les véhicules utilitaires, les tracteurs, les deux-roues, les camions ou encore les semi-remorques.

Les voitures de fonction sont considérées comme des avantages en nature à offrir aux cadres et aux dirigeants. Chaque niveau hiérarchique est associé à un segment de voitures. Si les citadines et les berlines compactes font habituellement partie des offres proposées aux cadres moyens, les cadres supérieurs et les dirigeants quant à eux ont le choix entre les berlines ou les SUV. En France, il existe un certain nombre de modèles plébiscités par les entreprises à titre de voitures de fonction comme la Renault Clio, la Peugeot 208 ou la Citroën C3. Au niveau des SUV, les choix s’orientent habituellement vers le Peugeot 3008, 5008 ou encore la Nissan Qashqai. Quant aux voitures de prestige, les entreprises ont une préférence pour le Mercedes Classe E, la BMW Série 5, la Tesla Model S ou le Volvo XC90.

Dans la catégorie des voitures de services, il est habituellement question des modèles dédiés aux commerciaux ou aux itinérants qui ont besoin d’une solution de mobilité efficace et performante, gage de leur productivité. Le choix dépend des trajets opérés par les collaborateurs. S’ils travaillent essentiellement en zone urbaine, il est préférable d’opter pour les automobiles maniables et agiles. En revanche, s’ils sont continuellement sur les routes, le confort, la praticité et l’espace doivent être au rendez-vous.

Côté véhicules utilitaires, l’idéal est de sélectionner le modèle en fonction du secteur d’activités. Les entreprises opérant dans le bâtiment et la construction auront certainement besoin de grands fourgons ou de camions-bennes et plateaux pour transporter les marchandises. Un fleuriste par exemple pourra se contenter d’une simple fourgonnette.

L’entreprise a tout intérêt à faire également le point sur le type de carburant utilisé par le véhicule pour rentrer dans ses frais. S’il est question de petits trajets en ville ou d’assurer des livraisons de dernier kilomètre, il est vivement recommandé de se tourner vers les motorisations électriques qui permettent par la même occasion de profiter d’un bonus écologique et d’une prime à la conversion. L’hybride est aussi une bonne solution et révèle une image plus écoresponsable. Pour les gros rouleurs, il vaut mieux en rester au diesel. L’essence n’est adaptée que pour un usage en milieu urbain.

Sélectionner le prestataire idéal

Le marché de la flotte automobile compte d’innombrables prestataires. Vous devez sélectionner les bons partenaires auprès desquels vous souhaitez demander vos devis. En général, vous aurez principalement affaire aux loueurs en longue durée qui se divisent en deux catégories à savoir les filiales des constructeurs automobiles et les loueurs indépendants et multimarques. Le marché est surtout dominé par les filiales comme Crédipar pour Peugeot ou Diac pour Renault. Ces loueurs monomarques passent par le réseau de concessionnaires pour vendre leurs véhicules disponibles en location. Les loueurs multimarques pour leur part sont habituellement des filiales de grandes banques. Il existe aussi une troisième catégorie de prestataires qui commencent à faire parler d’eux ces dernières années. Il s’agit aussi de loueurs multimarques qui se situent entre les deux précédentes catégories. Leur rôle est de commercialiser les véhicules issus de différents fabricants en passant par les réseaux de concessionnaires.

Si vous ne souhaitez pas passer par les loueurs, vous pouvez également solliciter les filiales financières des banques qui n’offrent pas de prestations, mais uniquement des offres de financement. En parallèle, il existe aussi des entreprises qui ne se spécialisent que sur les services comme l’assurance, l’entretien ou le dépannage, mais qui n’ont aucun financement à proposer.

Enfin, vous pouvez éventuellement vous tourner vers les loueurs de véhicules industriels supérieurs à 3,5 tonnes qui peuvent également disposer de plus petits véhicules utilitaires dans leur catalogue.

Opter pour un mode de financement adapté

Vient maintenant la question cruciale du financement. Au moment de demander votre devis, vous devez déjà avoir à peu une idée du mode de paiement de votre flotte automobile. Plusieurs solutions s’offrent à vous et ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

L’achat sur fonds propres est intéressant dans la mesure où il renforce l’actif du bilan, permet de maîtriser le choix des paramètres d’utilisation et d’utiliser les moyens financiers disponibles. Par contre, la fiscalité va s’annoncer plus lourde sans compter les à-coups de trésorerie de la revente et les risques engendrés par l’indisponibilité de liquidités.

L’achat par crédit classique est aussi une solution historiquement choisie par les entreprises. Elles contractent un emprunt bancaire pour payer l’acquisition et elles remboursent ensuite sur plusieurs années. Cette alternative compense l’indisponibilité des fonds propres et offre un large choix de véhicules. Mais elle a pour inconvénient d’alourdir l’endettement, empêchant l’entreprise de financer des projets plus importants.

Le crédit-bail appelé aussi Location avec Option d’Achat ou location avec promesse de vente s’annonce comme l’option la plus idéale. En échange de loyers mensuels, vous avez droit à des véhicules neufs et équipés. À la fin du bail, vous gardez la possibilité d’acheter les voitures ou sinon, il leur suffit de les restituer. Attention, la LOA peut être assortie de taux d’intérêt élevé, d’où l’importance de bien comparer les devis envoyés par les loueurs.

Dernière solution et non des moindres : la Location Longue Durée. Cette solution locative évite les problèmes de revente et permet une meilleure budgétisation des dépenses. Elle a surtout comme avantages d’inclure les prestations d’entretien, de garanties ou de dépannage pour faciliter la gestion de vos autos. Mais gare aux dépassements de forfait kilométrique ou à la restitution anticipée qui génèrent des pénalités financières particulièrement lourdes.